Voyages et Immigrations en Suisse

Travailler en Suisse en tant qu’étranger

La plupart des étrangers ont besoin d’un permis pour travailler en Suisse. Les démarches à suivre pour l’obtenir varient selon la nationalité et le type d’emploi prévu.

SI VOUS ÊTES CITOYENS UE/AELE

Grâce à la libre circulation avec l’UE/AELE, vous pouvez entrer, vivre et travailler en Suisse.

Que faire pour un travail de courte durée?

Vous n’avez pas besoin de permis de séjour si vous êtes engagé par un employeur en Suisse pour trois mois au plus ou 90 jours maximum par année civile.

Votre employeur doit en revanche annoncer l’activité lucrative via la procédure d’annonce électronique au plus tard le jour précédant le début de l’activité.

Que faire pour un travail de plus de 3 mois?

Vous devez demander une autorisation de séjour auprès de votre commune de domicile en Suisse avant l’entrée en fonction.

Pour ce faire, veuillez présenter les documents suivants:

  • une carte d’identité ou un passeport valable et
  • une déclaration d’engagement de l’employeur ou une attestation de travail (p.ex. un contrat de travail).

L’autorisation de séjour est valable sur tout le territoire suisse et donne le droit de changer de travail et d’employeur. Sa durée de validité dépend de la durée d’engagement.

Que faire pour une activité indépendante?

Vous devez déclarer votre arrivée dans les 14 jours et demander une autorisation de séjour auprès de votre commune de domicile.

Pour ce faire, veuillez présenter:

  • une carte d’identité ou un passeport valable et
  • les documents prouvant que vous exercez ou allez exercer une activité lucrative indépendante permettant de subvenir à vos besoins et à ceux de votre famille (par exemple vos livres de comptes).

Que faire pour chercher un emploi en Suisse?

Vous pouvez venir en Suisse et rechercher un emploi durant six mois au plus. Pour les trois premiers mois, vous n’avez pas besoin d’autorisation. Ensuite, vous pouvez obtenir une autorisation de séjour de courte durée UE/AELE valable trois mois par an à condition que vous disposiez des moyens nécessaires à votre entretien.

Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter la page Citoyennes et citoyens de l’UE/AELE: vivre et travailler en Suisse du Secrétariat d’Etat aux migrations ou vous adresser aux autorités cantonales des migrations et de l’emploi.

SI VOUS ÊTES CITOYENS DU ROYAUME UNI

Si vous disposiez déjà de droits de séjour en Suisse avant 2021, vous pouvez toutefois bénéficier de dispositions particulières selon l’accord passé entre la Suisse et le Royaume-Uni sur les droits acquis des citoyens.

La Suisse et le Royaume-Uni ont par ailleurs conclu un accord sur la mobilité des prestataires de services. Jusqu’à fin 2023, les prestataires de services en provenance du Royaume-Uni s’annoncent en Suisse via la procédure d’annonce électronique pour une activité de courte durée pouvant aller jusqu’à 90 jours par année civile.

Vous trouverez de plus amples informations sur la page Royaume Uni du site du Secrétariat d’Etat aux migrations et sous la rubrique Vous n’êtes pas citoyen de UE/AELE.

SI VOUS N’ÊTES CITOYENS UE/AELE

Qui peut venir travailler en Suisse?

Parmi les ressortissants des pays hors UE/AELE, seuls les étrangers qualifiés peuvent venir travailler en Suisse. Sont par exemple concernés les cadres, les spécialistes ou les diplômés de l’enseignement supérieur avec plusieurs années d’expérience professionnelle.

Un permis de travail est nécessaire même pour une activité lucrative de courte durée et le nombre des autorisations délivrées est limité.

Une autorisation peut aussi être délivrée pour l’exercice d’une activité lucrative indépendante. Les conjoints d’une personne suisse ou bénéficiant d’un permis d’établissement n’en ont toutefois pas besoin.

A quelles conditions?

Votre futur employeur doit démontrer que votre engagement sert les intérêts économiques du pays et qu’il n’a pas pu recruter le personnel nécessaire sur le marché suisse du travail ni sur celui des pays membres de l’UE/AELE.

L’employeur doit vous fournir les mêmes conditions de travail et de rémunération qu’aux ressortissants suisses.

Comment obtenir une autorisation?

En Suisse, c’est à votre futur employeur d’effectuer les démarches pour obtenir un permis de travail auprès de l’autorité cantonale des migrations ou du marché du travail. Mais si vous souhaitez exercer une activité indépendante, c’est à vous d’effectuer les démarches.

Pour en savoir plus concernant la procédure pour les non-ressortissants de l’UE/AELE, vous pouvez consulter le site du Secrétariat d’Etat aux migrations.

L’autorisation de travail ne donne pas forcément le droit d’entrer en Suisse. Selon votre nationalité, vous avez aussi besoin d’un visa. Vérifiez si cela vous concerne et comment procéder pour obtenir un visa en consultant la page Visa pour étrangers.

Après votre arrivée en Suisse, vous devez vous annoncer dans les 14 jours auprès de l’autorité chargée du contrôle des habitants à votre lieu de domicile. Vous ne pouvez pas commencer à travailler avant.

immigrer en Suisse pour travailler vous fait entrer dans le système suisse des assurances sociales. Toutes les cotisations ne sont pas déduites du salaire.

L’assurance-maladie est obligatoire mais privée. Vous devez conclure un contrat pour vous et votre famille avec une caisse maladie privée dans les trois mois suivant votre arrivée ou le début de votre activité lucrative en Suisse. Plus d’informations à ce sujet sur la page S’affilier à une caisse-maladie.

Vous devez vous préoccuper d’une assurance-accidents privée seulement si vous travaillez moins de huit heures par semaine. A partir de ce seuil, votre employeur est obligé de vous assurer et la cotisation est prélevée sur votre salaire.

error

Vous aimez ce blog ? Merci de passer le mot 😉

Follow by Email
WhatsApp