Les diplômés des établissements d’enseignement privés non subventionnés du Québec ne seront plus éligibles au permis de travail postdiplôme (PTPD) à compter du 1er septembre 2023.

La mesure vise à protéger l’intégrité du programme des étudiants internationaux au Québec, selon le gouvernement fédéral . Au cours des dernières années, des enquêtes menées par des journalistes et le ministère de l’Enseignement supérieur du Québec ont révélé que certains établissements privés se livraient à des pratiques de recrutement peu scrupuleuses.

Dans d’autres provinces, les étudiants internationaux qui se sont inscrits à un programme d’études privé n’ont généralement pas accès au PGWP, un permis de travail ouvert qui peut accorder aux étudiants internationaux diplômés le droit de travailler au Canada pendant un maximum de trois ans. Une fois la mesure en vigueur, les établissements privés québécois s’aligneront sur le reste du pays.

Les diplômés d’un programme d’études subventionné au Québec seront toujours admissibles au PGWP.

« Le Canada reconnaît les énormes avantages sociaux, culturels et économiques que les étudiants internationaux apportent à ce pays », a déclaré le ministre de l’Immigration, Sean Fraser , dans un communiqué de presse. « Apporter le changement demandé par le Québec à l’admissibilité au permis de travail postdiplôme améliorera l’intégrité du programme, rapprochera davantage les établissements privés du Québec de ceux des autres provinces et protégera notre réputation bien méritée de destination de choix pour les étudiants internationaux. ”

Les établissements d’enseignement privés non subventionnés attirent un grand nombre d’étudiants internationaux depuis 2018. Environ 4 900 étudiants internationaux ont reçu des permis d’études pour l’un de ces établissements entre 2016 et 2018. Puis, entre 2019 et 2021, le nombre approximatif d’étudiants internationaux ayant reçu un permis d’études pour l’un de ces établissements est passé à 11 500.

À propos du PGWP

Le PGWP est un permis de travail ouvert qui permet aux étudiants diplômés internationaux de travailler pour n’importe quel employeur au Canada. Il peut être utilisé comme porte d’entrée vers la résidence permanente. Des études ont montré que les immigrants qui ont une expérience canadienne avant d’immigrer au Canada ont tendance à mieux réussir sur le marché du travail que ceux qui immigrent au Canada directement de leur pays d’origine.

Pour être éligibles au PGWP, les étudiants internationaux diplômés doivent avoir étudié à temps plein pendant au moins huit mois dans un établissement d’enseignement désigné (DLI). Le programme d’études doit avoir conduit à un grade, un diplôme ou un certificat.

Pendant la pandémie, lorsque les étudiants ont été contraints de travailler à domicile, le Canada a introduit des mesures pour permettre aux étudiants internationaux d’être éligibles aux études en ligne. Les étudiants internationaux peuvent compter les études en ligne terminées entre mars 2020 et le 31 août 2022 pour leur éligibilité au PGWP.